Vive nous

« Dites, les Écoles d’Avocats, il faudrait peut-être cesser de marteler aux élèves que la profession est pourrie, qu’ils mangeront du rat, qu’on est trop nombreux que tout est saturé, que les gens sont méchants et que les idéaux ne font pas vivre, hein ?

Aux élèves, mes futurs frères : on me disait pareil il y a vingt ans. Et je suis désormais largement au niveau de ceux qui me le disaient ![Enfin, les vivants, évidemment.] N’écoutez personne : ce métier est superbe, et vous en ferez ce que vous voudrez en faire ! Vive nous !  »

Maitre Mô